Personnages

Pénélope Selhausen-Kosinski, 2017-2021

Je n'essaie pas de reproduire les traits du visage, mais ceux de caractère dans ces portraits... Je ne sais pas si c'est un truc d'artiste ou si je ne suis simplement pas une bonne physionomiste.

L'exclusivité du mal-être, mai 2021
Sous l'manteau / undercover , mars 2021
déchue / fallen angel, mars 2021
protégeons-nous / check yourself
es muss sein
misanthropes
free download
kompact  gurl
simieski
parfois / sometimes
jsais pas quoi faire / dunno wattodoo
anagramme / anagram
1/1
la science / science
Cage en oiseau / Cage in a bird
quelque chose dans l'oeil / itchy eye
bon fond / good at heart
deconfiture / jam
your eyes are my punching ball
numisma
démantibulée / dismantle
jdeviens chèvre / scapegoat
bouquet de soeurs / bunch of sisters
Micky
mum
mots croisés / crosswords
1/1
social interaction gesture
control freak
démantibulée / dismantle
1/1

Corps

Visages

Mains

Mon corps est comme une vieille coquille cariée et inconfortable; via le marqueur noir, je peux le disloquer ou lui donner des pouvoirs magiques à ma guise, telle une marionnette obédiente.

Ma mère m'a toujours conseillé de ne pas débuter par les mains, si je voulais apprendre à dessiner. Mais je n'ai jamais voulu apprendre à dessiner, et les mains furent longtemps mes seuls sujets, bien qu'on y voyait plutôt des pinces de crabes. Dessiner une main me procure le même plaisir enfantin que de caresser un chat ou colorier sans dépasser; ce sont les seules parties du corps qui harmonisent l'anguleux et la courbe avec une telle linéarité.

Mes mains, sur papier, sont maigres, disproportionnées, étrangement longues. Pour rien au monde je ne voudrais savoir dessiner les mains.